La puissance chez les hommes de 40 ans: quelle doit-être des façons d'améliorer la

Chaque adulte sait à propos de la différence entre le masculin et le féminin et la sexualité — l'homme «veut toujours, mais pas toujours», la femme «peut toujours, mais ne veut toujours». Si ce résumé de la situation un peu d'étoffer et d'ajouter une notion de l'âge, il est facile de le deviner, principalement, que le représentant du sexe fort, plus vieux, plus il sera donné à l'intimité avec votre partenaire. Généralement, une sorte de frontière dans sa vie, l'homme croise dans quarante ans, quand il commence à changer le fond hormonal. La tendance actuelle est d'augmenter le nombre de ceux qui, après 45 n'est pas simplement réduit la fonction érectile, mais qui est et n'est après cet âge «rubicon» reste sexuellement incapable. Dans cet article, nous examinons quelles sont les causes de l'impuissance chez les hommes de 40 ans, et comme vous pouvez sinon totalement, du moins partiellement résoudre le problème.

puissance après 40

Pour commencer à définir certains termes un peu, qu'est-ce que des hommes la puissance. Sous elle, le plus souvent implicite dans la capacité des hommes rapidement excitée, commencer l'acte sexuel, de continuer pendant un certain temps (de quelques minutes à illimité) et d'achever l'éjaculation, c'est-à-dire par une éruption de sperme. Si dans la journée sain, un homme peut avoir des relations sexuelles plusieurs fois, on peut faire la conclusion que son impuissance, tout est en ordre. Aussi, vous pouvez être tranquille en cas de quotidien, de sexe, même une seule fois.

Les causes de défaillances du système génital masculin

Comme on le sait, «rien ne dure éternellement sous la lune», et tôt ou tard, tout le monde peu à peu en désuétude. Et un système de production les hommes ne sont pas une exception. Mais pourquoi la puissance chez les hommes après 40 commence à «barahlit»? En effet, comme le montrent les statistiques, chaque deuxième représentant de cette catégorie d'âge «veut, mais ne peut pas». Ce faisant, il s'agit de la encore ponctuels «échecs» ou déjà permanentes — immatériel.

Ne connaissant pas le thème de l'homme d'expliquer a commencé érection peut l'âge et, son corollaire, la gestion de la fatigue. Mais c'est superficiel, n'est pas une explication concrète. En fait une violation de la puissance à 40 ans, pratiquement directement liée à cette substance, comme la testostérone, et tout dépend de son niveau dans l'organisme. Lors de son manque de séjour à l'érection n'est pas seulement à 45 ou 40, mais, même dans 30 ans. La testostérone est l'hormone qui est responsable du développement de la musculature et la croissance des cheveux ainsi que excitant pour nous, définit la fonction sexuelle. Jusqu'à ce que l'homme n'a échangé le troisième dizaine, normalement tout est bon, le taux de cette hormone est élevé et même augmente. Mais la situation évolue à l'inverse.

À 40 ans de faible puissance peut être causée par stagnants phénomènes dans le bassin. Une mauvaise circulation sanguine dans cette zone un effet néfaste sur l'organe reproducteur, en effet, pour les hommes a été une bonne érection, son pénis doit obtenir un minimum de 70 à 100 ml de sang. Dans le cas contraire, le pénis devient vite morose et incapable de le sexe un contact.

Il est important de noter que la réduction de la puissance après 40 ne s'explique pas seulement par l'âge. Peu de solutions adéquates d'hormones dans le sang des hommes, peut-être à cause de la multitude de facteurs. Les plus courants sont:

  • irrégulière des actes sexuels;
  • la prise de ces médicaments contenant de la testostérone (en raison de cela, le corps peut cesser de produire lui-même);
  • la consommation de souvent et en grande quantité de l'alcool, les drogues, le tabac;
  • l'inflammation des voies urinaires;
  • l'obésité.

On voit que tous ces facteurs sont liés au mode de vie qui conduit. Cependant, sa mauvaise part dans le développement de l'impuissance peut apporter une prédisposition génétique.

Les symptômes

La puissance chez les hommes après 40 ans de chacun. Mais le préfixe «im» à ce mot, sans aucun doute, peut ajouter de l'homme, qui a commencé à remarquer dans sa vie l'un des symptômes suivants:

  • faible ou complètement manquante érection;
  • la complexité avec l'élévation du pénis;
  • la complexité de l'achèvement de l'acte sexuel;
  • augmentation de la miction;
  • la basse libido.

Les méthodes de lutte contre l'impuissance

les raisons de la puissance

Indirectement, sur l'aggravation de la situation à la sexualité réduite et sur la puissance affecte généralement les composantes psychologiques. La valeur une fois de prévenir les «ratés» et de ne pas finir l'acte sexuel comme il se doit – la probabilité que, sur cette base sera de développer un complexe augmente de l'ordre. Avec chaque fois est un homme, n'est pas sûr de sa puissance, aura peur d'un contact avec une femme, pour l'éviter. Souvent la peur des symptômes de l'impuissance est une barrière, un obstacle avant une nouvelle tentative pour faire plaisir à soi et à la femme. Et la réticence à ressembler à un outsider de nombreux amène à ce que votre visite chez le docteur, l'homme remet à plus tard, ou n'a jamais été résolu sur lui. Selon les statistiques, au premier signe d'impuissance vont juste dans les établissements médicaux seulement 5% des hommes. Le reste de plutôt recourir à l'aide de la chimie, à partir de consommer des médicaments pour améliorer la puissance. La vérité, ne découvrant exactement pourquoi il est devenu possible de réduire la puissance, après 40 ans, et en ce faisant, l'automédication, la personne risque finalement de ne rien faire. Oui et ne nuira-t-il même des mesures supplémentaires, une grande question. Pas de pilule magique, grâce à laquelle le problème de l'impuissance à 40 ans serait à la fois résolu, il n'existe pas. Le maximum que le médicament, déchargée l'homme lui-même, c'est de donner un effet à court terme, à dissimuler, à un moment le problème. Par conséquent, il est recommandé de mettre de côté tous les stéréotypes et consulter un spécialiste. Votre médecin vérifiera le niveau de testostérone dans le sang, découvre les raisons de la faiblesse de la puissance, si nécessaire, nommera un ou l'autre type de thérapie. Aussi, probablement, de raconter la prévention, ce qui permettra de ne pas s'inquiéter de la puissance et après 45 ans.

Les mesures de base qui vous permettent d'être «en forme» et de ne pas s'inquiéter pour sa puissance, se résument à quelques points:

  • une vie saine et active (faire un peu de sport est la bienvenue);
  • régime alimentation (alimentation souhaitable d'inclure le miel, la carotte, l'aubergine, le persil, le fenouil, les épinards, le lait de chèvre — contient du zinc, responsable de la production des cellules germinales);
  • des séances régulières de sexe;
  • enquêtes régulières auprès des médecins.

Il y a beaucoup de gens de recommandations dans le traitement de l'impuissance. Contrairement aux médicaments dont la réception sans ordonnance d'un médecin n'est pas souhaitable, les remèdes naturels, au moins, les hommes n'apporteront pas de mal. Ainsi, de nombreux permettre de commencer à prendre la lune de baume. Pour le préparer, vous aurez besoin, en plus du miel, de l'aloès, du millepertuis et de l'eau. Obtenue à travers un mélange de ces ingrédients de la masse, vous devez mettre dans le réfrigérateur pendant plusieurs jours. Après ce baume peut être utilisé, en moyenne, une cuillère à café, 3 fois par jour. Un autre populaire un moyen de garder la puissance masculine après 40-45 ans — la teinture de la momie. 2 grammes de cette plante est assez grande pour le diluer dans 200 ml d'eau. Cet outil peut également prendre 3-4 fois par jour, mais une cuillère à soupe. À la troisième place de la popularité — la décoction de l'écorce du chêne. La recette est simple: 20 grammes d'écorce de verser un litre d'eau., la solution obtenue est de faire bouillir 40 minutes, puis filtrer à travers le filet. Prendre 1-2 cuillère à café. Grâce à ces méthodes, des dizaines d'hommes ont retrouvé un stable, de haute puissance.

Il y a aussi un certain, assez simple de prévention technique, qui ne nécessite pas de réception ni de santé, ni populaire de médicaments. C'est la continence temporaire. Si pas d'avoir des relations sexuelles 2-3 jours, au moment de l'acte de l'orgasme sera accompagnée d'une plus intense que d'habitude, l'émission de sperme, que le bien aura une incidence sur l'approvisionnement de l'organe sexuel de sang en général.

Conclusion

le traitement de la puissance

Dans le monde moderne, avec son rapide rythme de vie il ya de nombreux facteurs déclenchants de l'homme stress et, comme l'un des résultats de cela, des problèmes dans la vie sexuelle, exprimées dans une faible puissance ou en pleine impuissance. À son tour, en parallèle avec la technologie se développe la médecine. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes de la dysfonction mâle juste besoin de recourir à ses capacités. De son arsenal, il ya un certain nombre de méthodes de traitement à compter de la maladie, de médicaments à des opérations. La chose principale — ne pas aborder le problème et d'essayer sous la direction d'un medic de le résoudre. Seulement dans ce cas, il peut être restauré la puissance chez les hommes de 45 ans. Et alors sur l'homme peut tranquillement dire qu'il veut et le peut.»

05.12.2018